Dons/subventions

 

Pour nous aider, vous avez la possibilité de devenir membre ou de nous verser un don qui bénéficiera des avantages fiscaux accordés à notre association reconnue d'utilite publique

Bien que les activités de l'IME-IMPRO soit  reconnues et prises en charge par l'état, nous nous efforçons d'apporter des compléments pour le bien-être et le développement de l'autonomie des jeunes qui nous sont confiés.

Par exemple :

- Le don important d'une fédération du bâtiment nous a permis d'équiper entièrement un des ateliers de l'IMPro.

- Le don important d'une association du handicap nous a permis de nous équiper d'une serre chauffée pour l'atelier Espace verts.

- Le don d'un membre a permis de compléter l'équipement de l'atelier couture.

- d'autres dons nous permettent d'organiser différentes sorties et visites d'ordre culturel, détente, religieux ou autres. 

 

Membre

 

Peut devenir membre toute personne physique qui partage les valeurs et les objectifs de l'Association, qui se conforme à son règlement et qui acquitte le montant de la cotisation annuelle d'un montant de 30 € par personne ou de 50 € pour un couple.

Tout membre possède un droit de vote qui peut être exercé directement ou par délégation de pouvoir.

 

Membre familles

 

Les familles des enfants accueillis à l' IME-IMPRO sont invitées à participer à la vie de l'association en acquittant le montant d'une cotisation annuelle de 15€.

Ils deviennent membres à part entière de l'association.

 

Membre Bienfaiteur

 

Peut devenir membre bienfaiteur toute personne physique remplissant les critères d'adhésion d'un membre actif et apportant en sus de sa cotisation annuelle, une contribution financière conséquente, mobilière ou immobilière.

 

Autres manifestations de soutien

 

L'Association RP de Maistre est une oeuvre d'intérêt général, reconnue d'utilité publique et, à ce titre, elle est habilitée à recevoir tous legs, donations et assurance-vie, en exonération de tout droit de succession.

 

66% du montant des dons sont déductible  de l'impôt sur les revenus pour les particuliers ou 75% sur leur ISF selon les conditions et limites fixées par l'administration fiscale.